Histoire et origines

WISCONSINMKPLOGOSM.smaller

Ron Hering, Rich Tosi et Bill Kauth, les trois fondateurs du MKP

Le temps des fondateurs, et du New Warrior Network

1982. Bill Kauth, Ron Hering et Rich Tosi – qui allaient devenir les fondateurs du MKP – ont un déclic à l’écoute d’une interview de Robert Bly

bly« Our dads could not give us what we needed, so women raised us and we can’t learn about manhood from women, so we have got to learn about manhood from each other. » (« Nos pères n’ont pas pu nous donner ce dont nous avions besoin, nous avons été élevés par des femmes auprès de qui nous ne pouvions apprendre la masculinité, nous devons donc nous l’enseigner les uns les autres. »)
Il leur apparut qu’il n’existait pas, ou qu’il n’y avait plus depuis plusieurs générations, de rite de passage réellement significatif vers la masculinité.
1984. Début de leurs échanges en vue de créer un processus de transformation pour l’homme. Ainsi naquit le training (« l’entrainement »), avec comme principe fondateur celui de « decision by passion ». Créer un véritable rite initiatique masculin qui aurait le double objectif suivant : « creation of community and empowerement of individuals » (« création d’une communauté et ‘renforcement’ des individus. »).

1985. Premier Wildman Week-end. Bly suggère que le wildman (l’« homme sauvage ») ne donne pas une bonne image du week-end, la dénomination de New Warrior Training Adventure (« Aventure initiatique des Nouveaux Guerriers ») est alors adoptée.

L’intégration après le week-end

1986. L’impact des trainings s’est révélé être si puissant, que trois à six mois s’avéraient nécessaires aux participants pour intégrer leurs nouvelles connaissances dans leurs vies de tous les jours. Plus les contacts entre ces hommes étaient rapides et rapprochés dans le temps, plus cette intégration pouvait se faire rapidement.

De cette double constatation est née l’idée des groupes d’intégration, ou « i-groupes », groupe de parole et de travail, dont le succès fut immédiat.

Une mission : l’essence de la masculinité

1995. Lors d’un executive council, à Windsor (Canada), une mission est énoncée, à l’initiative de Bill Kauth: « We are an order of men called to reclaim the sacred masculine, for our time, through initiation, training and action in the world. » (« Nous sommes un groupe d’hommes appelés à se réapproprier le masculin sacré, pour notre temps, à travers l’initiation, la formation et l’action dans le monde. ») Cette mission deviendra le thème central de toute l’action du New Warrior Network.

L’accomplissement : The Mankind Project ™

1998. Un nouveau pas est franchi pour continuer à s’adapter à une société en mutation, et changer le nom du New Warrior Network pour une dénomination moins stéréotypée. Le choix s’est porté à l’unanimité sur : The Mankind Project ™.
L’accent est alors  mis sur de nouvelles possibilités de développement, notamment à travers le réseau internet et l’extension internationale du tissu associatif.

La communauté belge

1995-2000. Des Français traversent la Manche et l’Atlantique pour faire leur initiation en anglais.
1999. Naissance de l’association française : Homme Etc.
2001 (septembre). Premier week-end bilingue organisé en Angleterre avec la participation de quinze Français.
2002 (octobre). Premier week-end organisé en France.
2004. Homme Etc. devient  MKP Europe francophone (MKP-EF).
2008. Quatre week-ends sont organisés en France par an.

Depuis MKP EF s’est développé et organise aujourd’hui 6 AING par an en France et comprend  plus de 2700 membres.  MKP EF est l’association  mère de MKP BE :  elle a d’abord soutenu l’organisation des premières AING en Belgique, puis permis à ses membres vivant en Belgique de prendre leur autonomie en facilitant la naissance de leur propre ASBL (2016). Elle contribue aujourd’hui à faire émerger un leadership belge fort.

MKP BE bénit le soutien indéfectible de la communauté francophone MKP EF à son épanouissement.

Mais la naissance de MKP BE est une autre histoire que vous pourrez bientôt lire …  

 

Nederlands (Néerlandais)